RSS
RSS

Partagez | 
 

 jang rebecca »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
homenum revelio
wizard
sweet yet sexy admin

Jeu 2 Mar - 15:20

nom prénom jang rebecca date et lieu de naissance 03 mai 1994, canberra nationalité australienne sorcière particularité animagus (renard blanc) et occlumen lignée de sang sang pur occupation batteuse professionnelle dans l'équipe de quidditch des wiccan rede situation amoureuse vtff orientation sexuelle hétéro miroir du risèd inconnue épouvantard le spectre de la mort
> thé ou café?
café.
> été ou hiver?
hiver.
> cigale ou fourmi?
cigale.
> rêveur ou réaliste?
réaliste.
jang rebecca
feat. jeon hyoseong
Le débat éternel auquel le monde magique entier est confronté depuis des décennies : révéler ou non son existence aux yeux des moldus. Pour certains, un secret qu'il faut à tout prix protéger, pour d'autres, une loi obsolète qui mérite d'être revue à l'ordre du jour. Qu'en est-il de ton opinion ?
écris ta réponse ici. aucune limite de mots.
Alors que tu passes devant le Rince Mukyeo lors d'une balade nocturne, tu aperçois un sorcier et un loup-garou en train de se quereller juste devant l'entrée. Ils ont visiblement un coup dans le nez, et le videur ne fait rien pour arranger la situation quand le ton commence à monter dangereusement. Racontes-nous ta réaction.
écris ta réponse ici. aucune limite de mots.


UNDER THIS PRESSURE UNDER THIS WEIGHT WE ARE DIAMONDS

Enterrer les décombres d'un passé ou se rappeler jusqu'à la moindre parcelle de son existence ? Qu'importe. Qu'on le veuille ou non, ce qui nous précède nous rattrapera toujours. Ce n'est pas comme si on nous avait donné le choix. C'est loin d'être le cas, et si j'avais pu saisir cette opportunité, alors j'aurai choisi de renaître sous une autre identité. « la vie vaut la peine d'être vécue » combien de fois m'a-t-on rabâchée cette phrase ? Croyez-moi, ceci est loin d'être suffisant pour moi. Comme si sourire faussement et essayer de me battre contre quelque chose qui est bien plus fort que moi pourrait régler quelque chose. Je dramatise un peu trop ? Soit. Jouons à un jeu. A celui qui arrivera à camoufler avec perfection ses propres blessures. À force, j'ai fini par en connaître les règles par cœur. Sourire, rire, haïr. Mensonge, ce ne sont que des mensonges. Excepter la haine, sans doute. Une putain de haine qui me tort les boyaux et qui se transforme en une véritable faiblesse lorsque je me retrouve face à ma propre terreur. Ces monstres. Encore une autre année qui vient de commencer et durant laquelle on sera forcé de tolérer leur présence sans que l'on puisse dire quoi que ce soit. Est-ce juste? Nous, sorciers, devons nous réellement vivre dans ce monde qui se détériore petit à petit sous nos yeux? N'est-ce pas de leur faute, après tout? Ils sont responsables des malheurs que le monde magique a connu. Ils ne méritent pas d'être considérés comme nos semblables quand on est seulement des morceaux de viande pour eux. Mais peut-on dire quelque chose? Non. Pendant que le gouvernement est confortablement assis dans son siège en cuir, nous on subit. Voilà le monde qu'ils nous lèguent. Un monde titubant dans sa propre misère. Ma mère est morte à cause d'eux. A cause de leur animosité. Et mon père ne s'en est jamais remis. Ils nous ont retiré la seule source de bonheur que l'on avait, alors non. Non. Leur accorder le pardon ne ramènera pas ce qu'on a perdu. Ce que j'ai perdu. Une partie de moi s'est envolée durant cette nuit où elle s'en est allée.

Je m'appelle Jang Rebecca, autrefois une petite fille souriante et douce, actuellement une femme sans une once de moralité. Une jeune femme hautaine, exécrable, rajoutons aussi hypocrite tant qu'à faire. Me servir des autres pour atteindre mes buts fait parti de mon quotidien. Jouer avec eux, leur faire croire à quelque chose que j'ai entièrement façonnée pour détruire ces murs et les abandonner face à cette réalité, un sourire satisfait au coin de mes lèvres. On dit que c'est grâce à notre passé que nous devenons ce que nous sommes. Ma seule faiblesse à ce jour c'est mon manque de confiance en moi. Difficile à imaginer n'est-ce pas ? Tout est calculé au moindre détail pour que personne ne se doute de qui je suis réellement. Et puis, qu'importe, cette Rebecca n'existe plus, elle est morte cette nuit-là, quand ce monstre ôta la vie à ma mère, quand mon père s'enferma dans ses souvenirs et changea brusquement pour devenir un mur de glace, quand je me sentie seule et abandonnée par ma propre famille. Je me fiche éperdument de ce que l'on pourrait penser de moi d'une part parce qu'ils ne savent pas qui je suis réellement et ensuite parce que c'est exactement ainsi que je veux être perçue. Je n'ai confiance en personne de peur de repartir avec une nouvelle déception sur les épaules, qu'importe combien je pourrais vous apprécier. Avec le temps je devrais sans doute être habituée à être désillusionnée. si je pouvais changer cela une bonne fois pour toute.. alors au moins une blessure se cicatriserait enfin.  

doo;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
jang rebecca »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rebecca] Un mail et une Visite
» Marionnettiste, je veux des ficelles à mon destin ! | Rebecca
» Biographie de Rebecca Chambers
» (F) Rebecca Mader - Sorcière
» Lee Hwon f.t Jang Geun Suk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
palladium ☽ are you a seeker of truth ? ::  :: be fantastic :: outstandingly optimal :: medeis-
Sauter vers: