RSS
RSS

Partagez | 
 

 your hands were feather-soft and i wanted to keep you ft ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
homenum revelio
werewolf
birth's legacy

Jeu 30 Mar - 2:32


byun ezra & bakh iseul

your hands were feather-soft and i wanted to keep you


La fin de son cours sur les différents types de prescriptions et autres antibiotiques qu’on pouvait ou non utiliser venait enfin d’arriver, et ce n’était pas non sans un certain soulagement qu’il rangeait ses affaires. Il y avait toujours des cours un peu plus difficiles que d‘autres, à suivre aussi, et retenir tous les noms des molécules et des médicaments ou autres dérivés pouvait vite devenir une plaie. Iseul n’allait pas mentir, il sentait déjà sa migraine pointer le bout de son nez, et de ses doigts fins, il massait ses tempes dans l’espoir de ne pas finir par ne pas être capable d’aller travailler au refuge. De plus la pleine lune approchait. Et comme n’importe quel loup, transformé ou non, l’action de l’astre lunaire était réelle. Et elle affectait les loups plus ou moins différemment. Lui donner des maux de tête n’était pas vraiment ce qu’elle faisait chez Iseul, non. L’état de fatigue étrange dans lequel il était durant trois ou quatre jours, oui par contre. Mais si l’idée de rentrer, de sécher ses cours de l’après midi, et de ne pas aller travailler le tentait, il secoua la tête, avant de se diriger vers la cafeteria. Peut-être qu’un bon thé glacé et surtout quelque chose dans l’estomac lui feraient se sentir mieux. Puis vraiment il n’avait pas envie de rentrer.  

Récemment, aller à l’université était devenu quelque chose de plus intéressant pour Iseul. Non pas qu’il n’aimait pas ses cours avant, sinon il ne les suivrait pas avec autant d’assiduité, se plaçant depuis toujours sans problème parmi les meilleurs élèves de sa promotion, non. Il adorait ses cours. Mais récemment, depuis quelques semaines, mois, il ne savait pas trop, il avait rencontré un autre loup. Ce n’était pas rare en toute honnêteté. Tous les né-loups, ou les transformés ne vivaient pas forcément dans la partie magique de Daegu. Il y en avait d’autres comme lui à évoluer dans la partie moldue. Comme Ezra. Ezra, le nom sonnait encore étrangement entre ses lèvres, toujours si peu habitué à être social, mais la présence de l’autre loup avait quelque chose d’apaisant. Comme ses mains sur ses épaules ou ses sourires de connivence. Il y avait quelque chose chez lui qui attirait Iseul. Assez pour qu’il se sente à l’aise. Assez pour qu’il cherche sa présence, son attention. Et c’était étrange. Etrange, mais pas dérangeant. Il y avait de la douceur chez l’autre loup qui semblait pouvoir calmer la nature apeurée d’Iseul, et c’était plaisant parfois de se sentir assez en sécurité pour relâcher la pression, de se sentir protégé même. Et si beaucoup aurait pu se questionner du pourquoi du comment, du fait qu’il était étrange de se sentir protégé par un autre loup solitaire, son innocence qui rentrait souvent en conflit avec sa lucidité, balayait les interrogations d’un sourire et d’un battement de cœur plus fort.  

Il se demandait s’il le verrait aujourd’hui. Il ne connaissait pas encore l’emploi du temps d’Ezra mais il savait que pendant les pauses il aimait bien venir à la cafeteria. C’était également dans cet endroit qu’ils s’étaient rencontrés. Demandant son thé glacé au comptoir de même qu’une part de leur quiche du jour, il alla s’installer sur une table un peu en retrait, où il se laissa tomber sur la chaise presque sans grâce pour placer sa tête dans ses bras et se reposer un peu. Foutue lune qui serait pleine dans deux jours, et foutus maux de tête qui avaient décidé de ne pas l’épargner. Et au final, Iseul se demandait s’il n’allait pas rentrer chez lui. Mais c’était sans compter sur cette main qui s’était posée dans ses cheveux, lui massant le cuir chevelu avec une certaine douceur qui le fit presque gémir de satisfaction. Ce fut d’ailleurs presque paresseusement qu’il releva un peu la tête, suivant d'ailleurs inconsciemment le mouvement pour sourire à Ezra. Parce qu’il n’y avait que lui pour l’approcher et le toucher aussi familièrement. Léger sourire aux lèvres, il plaça ses bras sous son menton pour pouvoir observer l’autre étudiant en face de lui, appréciant sa main sur son crane, qui ébouriffait par ailleurs ses cheveux roux, et le calme qui les entourait.

« Hello. » commenta-t-il finalement, non sans pour autant se bouger. Il décida également de ne pas faire attention aux papillons qui semblaient avoir élu domicile dans son ventre. Et le regard toujours sur Ezra, il ne put s’empêcher de penser que vraiment il était beau.

AVENGEDINCHAINS

_________________


I'M QUIET NOW.
your promises could chase away the monsters in my heart and thrill it back into beating. this is when i loved you most: your tongue all thick with stars, the moon on my back, the future, less than a ghost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
homenum revelio
werewolf
attractive modo

Mer 3 Mai - 19:29


byun ezra & bakh iseul

your hands were feather-soft and i wanted to keep you


Tu roules paresseusement dans tes draps. Aujourd’hui, tu as décidé que ça ne valait pas la peine d’être un étudiant modèle. Tu te donnes maintenant depuis deux ans. Tu te présentes à tes cours, bon temps mauvais temps, en santé ou non. Tu n’avais jamais pensé que le programme t’intéresserait vraiment. Tu croyais que l’intégration serait bien plus difficile qu’elle ne le fut, vraiment. Toi et les moldus, ça faisait deux. Tu n’avais jamais vraiment eu l’occasion de te mêler à ces derniers en près de quinze ans, pour ta sécurité et la leur. Surtout la leur. C’est ce qui t’avait longuement fait hésiter, aussi, à savoir si tu voulais vraiment intégrer l’université ou te trouver un emploi dans le monde magique. Arriverais-tu à te contrôler aussi facilement que tu le faisais lorsque tu étais à Astoria, ou perdrais-tu les pédales en un instant? Te laisserais-tu abattre par la douleur qui ronge ton corps à chaque fois que la pleine lune s’apprête à pointer le bout de son nez ou te tiendrais-tu droit, fier comme un coq, intouchable face à ce qui se produit?

Tu te crois bien plus résistant que tu ne l’es. En près de quinze ans, tu croyais pouvoir surmonter ces effets secondaires de la transformation, mais tu n’en es jamais épargné. Tes paupières sont lourdes et tu n’as qu’une seule envie : rester emmitouflé dans ta couette, fermer les yeux et te rendormir. Tu répètes toutefois ce manège depuis deux jours et il y a des limites à faire l’école buissonnière. C’est pourquoi tu te redresses dans ton lit, fixant ton sac qui trône encore sur le coin de ton bureau, à peine ouvert. Tu as un test en après-midi et tu te dis que tu aurais dû étudier, mais que tu ne crains absolument pas de couler. Ça ne t’est après tout jamais arrivé. Ce serait une première très surprenante vu ton dossier académique sans tache. Tu attrapes un t-shirt propre, le premier sur ta pile de vêtements non rangés, et file à la douche pour ensuite prendre la direction de l’université.

Plutôt que d’aller à bibliothèque chercher le calme, tu te diriges vers la cafétéria, l’un de tes endroits favoris. Parfois bruyant, souvent bondés, ce n’est pas ce qui t’empêches d’étudier. Tu sais surtout que tu rencontreras des amis, peu importe lesquels. Même avant d’avoir passé la porte, tu sais qu’il est présent. Iseul. Ce jeune homme qui t’a tapé dans l’œil assez rapidement. Tu n’as pas eu besoin de lui demander s’il était un loup, tu l’as deviné instantanément. Une intuition, sûrement. Tes prunelles, aujourd’hui d’un gris acier, complémentent à merveille ta chevelure d’un blond presque blanc. Ces dites prunelles balaient la salle pour s’arrêter sur une silhouette, tête posée entre ses bras. Un sourire se dessine sur tes lèvres alors que, d’un pas léger, tu te diriges vers lui. Tes doigts anguleux s’enfoncent tendrement dans sa chevelure rousse tandis que tu t’assoies sur la chaise placée devant lui. Tu ne peux que sourire lorsqu’il relève la tête et te regarde. Totalement adorable.

« Hello you. » Tu murmures presque. Tu sais qu’il t’entend parfaitement, de toute. Tu laisses ton pouce glisser jusqu’à sa joue, que tu caresses délicatement, te rendant compte à quel point la fatigue semble le tarauder. Ça t’étonne un peu. Tu n’as jamais eu l’impression que les pleines lunes l’affectaient autant, du moins pas autant que toi. « Tu tiens le coup? » Tu lui poses la question plus par politesse. Tu te doutes qu’il tient le coup. Il n’aurait probablement pas pris la peine de venir à l’école s’il n’était pas en pleine forme. Tu te redresses légèrement, retirant ta main de sa chevelure pour déposer ton sac au sol, près de la table. « Ah. Iseul, je voulais te demander… » Ta tête se penche légèrement sur le côté, tes doigts se glissant maintenant dans ta chevelure, que tu repousses vers l’arrière. «  Tu as quelque chose de prévu ce soir? » Un nouveau sourire se loge sur tes lèvres alors que tu t’appuies sur le dossier de ta chaise, croisant les jambes. « J’ai un examen à 13 heures, mais dès que j’ai terminé, j’ai du temps à te consacrer, si tu veux. » Bien sûr, tu as remarqué sa naïveté. Ce serait mentir que de dire que tu n’en profites pas, comme en ce moment.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
homenum revelio
werewolf
birth's legacy

Mar 23 Mai - 23:55


byun ezra & bakh iseul

your hands were feather-soft and i wanted to keep you


S’il avait vraiment eu l’envie de quitter la cafétéria et de sécher les deux heures de cours qui lui restaient et même d’appeler au refuge pour dire qu’il ne serait pas là, à partir du moment où Ezra était arrivé, il avait complément oublié cette idée. Vraiment, sa main dans ses cheveux lui faisait bien fou et s’il avait été un chat il aurait ronronné de plaisir. Il n’empêche que le loup en Iseul était heureux de la présence de l’autre, et que c’était avec un sourire qu’il avait fini par relever la tête, en suivant le mouvement habile mais délicat des doigts de l’autre loup dans ses cheveux. Doucement un peu groggy à cause de cette migraine qui ne le quittait pas, il avait murmuré un « hello » fatigué, mais sans pourtant cesser de sourire, ses yeux se refermant presque paresseusement sous la caresse. Salutation qui fut répondu par un « Hello you. » de la part d’Ezra tandis que sa main glissait sur le côté de son visage, son pouce s’attardant à sa grande surprise sur sa joue. Mais le mouvement était apaisant et il ne le releva pas, appréciant le geste et la présence du garçon à ses côtés.

« Tu tiens le coup? » Si la question aurait du surprendre Iseul, ce n’était pas le cas. Normalement même si l’approche de la pleine lune l’affectait au niveau de la fatigue, ce n’était jamais à ce point. Il avait toujours su supporter les effets de l’astre lunaire sans trop soucis, si bien que même si la question avait été posée par politesse, elle méritait d’être posée. Il ne savait pas vraiment quelle tête il avait, mais pour sûr il devait avoir l’air fatigué et sa migraine ne devait pas aider. Peut-être qu’il couvait quelque chose, il n’en savait rien trop rien. Ca ne serait pas étonnant non plus. Il avait toujours été un enfant fragile et il avait passé de nombreuses journées alité, sa mère le grondant quand il revenait de ses escapades dans la forêt après trois ou quatre jours sans donner de nouvelle, un teint blafard et la fièvre au corps.

« Migraine. » murmura finalement Iseul en guise d’explication sur son possible air de fatigue avancé, un léger sourire fatigué au visage.

Et tandis que la main qu’Ezra quittait ses cheveux, lui arrachant presque un grognement de regret, il termina par se relever, remerciant le membre du staff de la cafétéria qui venait au même moment lui apporter sa commande. « Ah. Iseul, je voulais te demander… » Commande qui eut à peine son attention. C’était vraiment étrange cette façon qu’avait l’autre loup de le captiver comme ça. Il appréciait sa façon de prononcer son nom, ou encore l’attention qu’il lui donnait, les gestes qu’il avait envers lui, comme cette main qui avait été caresser ses cheveux dans un mouvement tendre juste avant. Vraiment il suffisait qu’Ezra fasse un mouvement et toute l’attention  d’Iseul était sur lui, son regard brillant presque tandis qu’il suivait les moindres de ses faits et gestes, un rougissement aux joues.

« Tu as quelque chose de prévu ce soir? J’ai un examen à 13 heures, mais dès que j’ai terminé, j’ai du temps à te consacrer, si tu veux. » Oh. Et dire qu’Iseul n’était pas heureux aurait été mentir. Il ne pouvait s’empêcher de sourire radieusement à l’idée qu’Ezra veuille passer du temps avec lui. Vraiment il était heureux, et sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi son cœur s’était fait un peu plus rapide, battant dans sa cage thoracique un peu plus violemment.
« J’ai deux heures de cours encore … Je finis à quinze heures … Je devais travailler au refuge mais … » Il s’interrompit doucement, le temps de prendre une gorgée de son thé glacé, appréciant la fraicheur de celui-ci. Si seulement il pouvait empêcher les effets de sa migraine aussi. « Avec la pleine lune qui arrive … Les animaux sont agités … Et … moi aussi … Je vais dire que je n’y vais pas ce soir … » commenta-t-il. Clairement si le jeune homme ne lui avait pas proposé de passer du temps avec lui, Iseul serait sans aucun doute allé au refuge, mais ce qu’il avait dit n’était pas un mensonge pour autant. Non. Clairement les animaux ressentaient sa part lupine, et bien souvent se montraient assez agressifs en sa présence, surtout les mâles dominants. Autant qu’il ne tente pas le diable, surtout que les chiens, par exemple, étaient bruyants au refuge, surtout durant cette période là.

« Tu en veux un morceau ? » lui demanda-t-il en passant, sa voix toujours aussi douce, tandis qu’il coupait un morceau de la quiche au poulet qu’il avait devant lui et dont la fumée le faisait presque saliver. « Tu voudrais qu’on se retrouve où Ezra ? Je te rejoins à la fin de tes cours si tu veux ! » Commenta Iseul sans pour autant élever la voix, conscient que l’autre loup l’entendrait quoi qu’il arrive. Il avait tenté aussi de ne pas rougir en prononçant le prénom du garçon, de ne pas buter sur celui-ci, mais appréciant la sonorité entre ses lèvres, presque autant que d'entendre son propre nom entre les lèvres dEzra. Et n’importe qui l’aurait trouvé adorable vraiment, avec ses grands noirs, ses cheveux roux ébouriffés et son air totalement emballé à l’idée de passer du temps avec le jeune homme blond. Un peu plus et il aurait les jambes qui battaient d’excitation. Mais vraiment il y avait quelque chose chez l’autre loup qui lui donnait envie de passer sa vie à ses côtés et de profiter un maximum de son temps avec.

AVENGEDINCHAINS

_________________


I'M QUIET NOW.
your promises could chase away the monsters in my heart and thrill it back into beating. this is when i loved you most: your tongue all thick with stars, the moon on my back, the future, less than a ghost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homenum revelio
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
your hands were feather-soft and i wanted to keep you ft ezra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» Renom et Wanted du tigre marin !
» Wanted : Partenaire(s) pour RP !
» [Terminé] Wanted
» [Ahito Erenoa] Wanted/renom/récompense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
palladium ☽ are you a seeker of truth ? ::  :: Nord 북쪽 :: Kyungdae Uni. 경북대학교-
Sauter vers: